in altera proxima : performance du 13 au 16 avril au Petit Lieu Poileboine

Je présenterai une première étape de travail de la performance in altera proxima lors du mini-cabaret poileboine qui se tiendra au Petit Lieu Poileboine (Caen) du 8 au 16 avril 2009.
Il y aura à priori 4 séances, les 13, 14, 15 et 16 avril à 21h.
(et non 8,9,10,11 comme annoncé par erreur – en revanche, du 8 au 11 vous pourrez déguster « d’après paysage », sur des textes de Heiner Muller).
La paf est de 2 euros, et cette performance est interdite aux -18 ans.
Voilà, vous en savez autant que moi… pensez à réserver auprès d’amavada si l’aventure vous tente – la jauge sera sans doute très limitée.

En attendant, les nouvelles du front : un paquet reçu de Doudou, qui au vu de mes essais actuels m’a proposé de m’envoyer « un petit échantillon » pour tester deux-trois trucs…
…et quelques essais vidéos, également, mais vous n’aurez que les vignettes, parce que c’est encore au stade de l’expérimental.

Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Comments

  • Mrs Rose  On 6 mar ’09 at 23:00

    Salut Gaël,
    … mais tu expérimentes quoi exactement ?
    Et peut-être est-ce une question idiote, mais que fabriques-tu avec ces seringues aux embouts multicolores ?
    Est-il normal que je ne comprenne pas tout pour l’instant ?
    A bientôt.
    Mrs Rose.

  • Gaël  On 7 mar ’09 at 11:22

    J’expérimente quoi ?
    Mmm… différents stimuli, on dira ?
    Je travaille sur la distance à l’autre, ça je l’ai déjà dit… du coup, la question est de savoir ce qui se passe quand cette distance diminue.
    Différents paliers invisibles (et leurs variations plus culturelles qu’individuelles) ont été décrits par Edward T. Hall.
    De la sphère sociale à la sphère intime, le corps réagit bien avant l’esprit au franchissement de ces barrières tacites.

    Alors voilà, sur quoi j’expérimente. Comment faire réagir mon corps de façon automatique, interactive et reproductible, à la donnée issue d’un capteur de distance ?

    Quant aux machins multicolores, ce ne sont pas des seringues mais des aiguilles, chère Rose… car, qui sait, en-dessous d’une certaine distance, la proximité de l’autre pourrait faire mal, non ? Enfin bon, ce ne sont là que des pistes que j’expérimente, pour le moment – autant la performance finale ne contiendra aucun de ces éléments 😉

  • dream.  On 7 mar ’09 at 17:11

    j’ai cru voir une quéquette…

  • Gaël  On 7 mar ’09 at 19:45

    Ah bon ?
    Tu as cru voir quelque chose, toi ?
    Nan, c’est trop petit on voit rien :)

  • dream.  On 8 mar ’09 at 13:34

    en tous les cas, hâte de voir où tout cela mène! ma curiosité est lancée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *