La masturbation comme thérapie ?

Découvert sur le web, le blog Confessions Intimes. Une jeune femme de 25 ans y raconte sa volonté de se libérer de ses blocages et de reprendre confiance en elle-même… entre autres par la masturbation (mais aussi en essayant d’accepter son corps, sa nudité – dans les douches de sa salle de sport, par exemple)…
Photos, récits, on découvre avec tendresse cet itinéraire pour s’ouvrir à sa propre sensualité.

Extrait :  »25 ans, un bon job, un homme que j’aime et qui m’aime, une jolie maison, que demander de plus ? Un peu plus de confiance en soi très certainement.
C’est de cette constatation qu’est né ce blog. Un mal de vivre qui me tiraille par moment qui me fait me sentir moche, nulle, invisible aux yeux des autres. Une solution. Mieux connaitre son corps ne plus en avoir peur pour pouvoir affronter la vie et les autres. Le sexe comme réponse à un mal être, pas le sexe pour le sexe mais comme « thérapie ». Apprendre à s’aimer, à se toucher sans tabou sans appréhension ni peur du regard des autres. Se toucher, se masturber est encore un peu tabou pour moi… »

Le livre Voyages Intérieurs y est cité, puisqu’il a visiblement participé à « démystifier » la masturbation pour elle.

Je cite :

 »Ce matin je suis particulièrement fière de moi. Mon défi était de me masturber ( chose que je fais extrêmement rarement) en me filmant. Et bien c’est un défi réussi auquel j’ai pris beaucoup de plaisir. Pour le moment je préfère me masturber avec des godes, c’est plus facile pour moi le plaisir vient plus vite. Avec mes doigts je crois que je n’y vais pas assez franco et du coup je n’y arrive pas. Donc les godes j’en ai 2 : un petit bleu super mignon avec une spirale au bout pour le clito, il fait un bien fou. Je commence avec celui là pour bien m’exciter et ça marche très bien. Ensuite j’ai un gode en forme de pénis en latex très doux qui vibre.

J’ai alterné les deux et le plaisir fut très intense. En plus comme j’ai filmé j’ai regardé après et on voit que je prends du plaisir. Mon ami m’avait acheté un super bouquin sur la masturbation que je ne peux que vous conseiller, il y en a des extraits dans ce site http://www.voyages-interieurs.20mn.com/ je vous conseille d’aller y faire un tour les photos sont très belles, rien de vulgaire.

Voilà un autre défi m’attend ce soir à la salle de sport, peut être un nouveau post ce soir. »

Je vous invite donc à visiter ce blog bien sympathique… et pourquoi pas, à y laisser des commentaires encourageants 😉
C’est parti : confessionsintimes.over-blog.net

Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Comments

  • emma  On 15 oct ’07 at 16:10

    Merci pour ce joli article sur mon blog tout y est bien résumé: Cela fait plaisir de voir que vous vous intéressez à ce que j’écris. En tout cas merci pour ce coup de pouce qui va aider mon blog à évoluer.

  • Ondes Sensuelles  On 22 oct ’07 at 19:38

    Pour ma part je remercie Emma car c’est par son site que je découvre celui-ci.

  • Gaël L.  On 25 oct ’07 at 22:31

    Euh… ben merci pour ces petits mots laissés lors de votre visite, tant Emma qu’Ondes Sensuelles :)

  • Mary Ève  On 7 mai ’09 at 17:33

    c pa bon se mastruber….pk alors etre ak kkun si on se masturbe nous meem?? c vrm fou at pa tres intelligent a dfaire pk alors il y a des femmes et des hommes????? pour kon aille du plaisir individuellement??? pensesz y….c nest pa un defi se masturber….c une manke sexuelle kon a..

  • Gaël  On 7 mai ’09 at 20:53

    Rholala, pas facile de te comprendre, mary-ève…
    En général, sur ce blog, on essaye plutôt de parler français – les commentaires ne sont pas des texto !
    Bref, ceci dit, bien sûr qu’il y a des hommes et des femmes, et qu’on peut faire l’amour avec quelqu’un d’autre, mais tu sais, d’une part tout le monde n’est pas en couple, et d’autre part… l’un n’empêche pas l’autre.
    Je ne suis absolument pas d’accord avec toi pour définir la masturbation uniquement comme un manque. Elle peut être au contraire un complément à la relation à l’autre.
    J’aimerais bien, un jour, savoir combien de personnes se masturbent alors qu’elles sont en couple, y compris sexuellement épanoui dans leur relation à deux – à mon sens, le fait de continuer à se masturber est plutôt un gage de réussite de sa propre vie sexuelle, bien plus que d’échec.
    Mais quoi qu’il en soit, pourquoi voudrais-tu opposer l’un à l’autre ? Bien sûr que c’est pour avoir du plaisir individuellement qu’on se masturbe, pour avoir une relation intime à son propre corps… ce n’est pas parce que je vis avec une femme que mon corps doit m’échapper et être la possession de ma compagne !
    En tous cas, pour mon propre cas, je revendique le droit de continuer à me masturber, à garder cette relation à moi-même…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *