In Proxima Altera – retour zéro…

Dernière représentation hier soir.
Un peu triste, mais exalté. Vivement la suite, il y a de quoi travailler au moins un mois de plus pour que tout cela s’assemble proprement et passe du stade de maquette à celui d’œuvre !
En attendant des vidéos et un récit plus détaillé (les autres jours ont été très différents, avec des expérimentations diverses tant sur l’esthétique que sur le rapport au public), quelques images souvenir de cette première présentation au Petit Lieu Poileboine

In proxima altera - quelques images de la performance

…et pour ceux qui n’étaient pas là, vous pouvez toujours parcourir la
Feuille de salle In Proxima Altera / étape 1.

Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Comments

  • Anaïsella  On 17 avr ’09 at 22:44

    Maaaaaaaaa ! Il faut des yeux de lynx pour voir quelque chose là ! Je reste viscéralement curieuse c’est ce qui fera mon malheur, ou me sauvera, qui sait ! Impatiente que tu racontes. Des bises

  • dream.  On 18 avr ’09 at 13:55

    heureuse d’avoir fait le déplacement, et si c’est à refaire, je serais là!

  • Mido / Laura  On 18 avr ’09 at 15:52

    Bouh, j’suis dégoutée d’avoir raté cette dernière … :(
    Tant pis, promis je viendrai revoir ta perf lorsqu’elle sera complètement aboutie et dans un autre lieu 😉
    Est-ce que jeudi c’était un cran au dessus des autres parceque vous aveiz changé des choses en vous inspirant des idées qui ont fusées les autres soirs, ou était-ce pour une autre raison ?

  • Gaël  On 18 avr ’09 at 16:03

    @Anaïsella
    Ca arrive, ça arrive, il y a des vidéos de la dernière représentation, le temps de les monter et vous pourrez voir ça beaucoup mieux.

    @dream
    moi zaussi j’étais heureux que tu soies là – merci d’avoir affronté la route pour moi :)

    @laura
    Ben en fait, c’est tout à la fois. Bien sûr comme chaque jour, j’avais reprogrammé et reconfiguré tout ça suite aux remarques des spectateurs… du coup, on se l’est jouée ambulatoire, et plus spectaculaire. Les gens entraient quand ils arrivaient et non pas tous ensemble, le bar était ouvert… et évidemment, je suis resté en jeu beaucoup plus longtemps, une grosse demi-heure au lieu de 15-20 mn les autres jours.
    Et puis il y a une autre raison, c’était la présence de Péa, qui s’est vraiment amusé avec le dispositif. Comme il savait où je voulais aller, et qu’il a vu là où j’avais dû m’arrêter… il a pris l’initiative de me donner un petit coup de main… à coup de cure-dents et de gentils câlins 😉
    Du coup, il est très possible que la prochaine fois, on généralise cette initiative, par exemple en donnant une plume et une aiguille aux spectateurs… donc si tu viens à la prochaine étape, tu pourras peut-être même me piquer les fesses ou me caresser avec une plume, dis donc !

  • Cedric  On 14 mai ’09 at 12:10

    Mince ! Je me rends compte que j’ai plein de choses passionnantes à rattraper sur ton blog !!
    Bravo pour la perf, je trouve l’idée géniale. Elle me renvoie autant à des réflexions intimes que professionnelles. J’aurais aimé y assister !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *