Sexe, image de soi, pression des média…

Outre les questions d’épilation intime, l’un des autres motifs d’imposition d’une norme sur le corps c’est l’apparence du sexe féminin.
La langue française nous ajoute un piège supplémentaire par rapport aux anglophones, puisque les notions de « grande lèvres » et « petites lèvres » induisent une classification des choses !
Et pourtant, bien des femmes ont les petites lèvres plus grandes… et du coup, parmi elles certaines en souffrent, jugeant leur sexe anormal ou disgracieux.

Aux USA, un problème de classification soft/hard porn a mené les magazines à retoucher quasi-systématiquement les sexes !
Les censeurs trouvent la vision de petites lèvres trop osée pour du soft-porn.
OK si l’on parle de cuisses largement ouvertes… mais s’il s’agit simplement de petites lèvres qui ressortent « toutes seules », même sexe fermé ? La réponse des magazines est toute trouvée : Photoshop !

Attention tout de même : il y a une image d’opération un peu dure dans le reportage…

LABIAPLASTY HUNGRY BEAST: EP 14 from HUNGRY BEAST on Vimeo.

Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *