La clitoridectomie dans l’histoire de la médecine occidentale

Lors de discussions suite à l’expo De Hysteria Chirurgica, j’ai pu me rendre compte que beaucoup de visiteurs, comme moi avant de me documenter, ignoraient que l’excision, loin d’être seulement une coutume barbare et exotique, avait été pratiquée « médicalement » en occident.
J’ai donc ajouté à la documentation en libre consultation dans l’expo un exemplaire original de Hygiène et médecine physique des deux sexes,de A. Clerc (Paris, 1885).

Extrait :

Médecine physique des deux sexes - clitoridectomie

Pour plus d’infos sur ce sujet, un excllent article sur les mutilations génitales sur http://www.afrology.com/soc/mutilation.html
Je ne résiste pas à reproduire ici la citation d’introduction, d’Amadou Ampaté Ba – qui décidement était vraiment un sage :
Il y a des pratiques que nos ancêtres eux-mêmes s’ils revenaient à la vie trouveraient caduques et dépassées

Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Comments

  • Fannette  On 4 fév ’08 at 18:51

    A préciser que celle-ci n’était pas due à seulement des médecins sans scrupules aux servcies de parents tortionnaires mais de la certitude qu’il s’agissait là du dernier recours contre la masturbation, « une fois les autres thérapies toutes épuisées » si l’on peut dire. Ceci n’excusant pas cela, la masturbation restait pour ceux qui recouraient à ce genre de mutilation la pire des choses arrivant à une femme (ou fillette).
    Oui, c’est abherrant.

    D’un autre côté et sensiblement à la même époque, on soignait les hystériques avec des massages du clito… jusqu’à ce qu’on se rende compte que c’est bien de plaisir sexuel qu’il s’agissait et non de seulement soulager les nerfs… Dès lors : exit le clito…

    C’est fou plus c’est petit et discret plus ça fait parler :-))

  • Gaël  On 5 fév ’08 at 8:54

    Oui, effectivement.

    C’est tout le paradoxe du projet De Hysteria Chirurgica : j’y dénonce des pratiques qui avec nos yeux d’aujourd’hui semblent barbares et inacceptables – mais en fouillant les archives, on s’apperçoit également que bien souvent, les techniques mêmes violentes étaient inventées… pour en remplacer des pires !
    Bref, il y a effectivement dans l’histoire de nombreux psychiatres qui ne cherchaient que le bien de leur patient(es).

    Mais c’est plutôt la société de l’époque, que je cherche à dénoncer : non pas l’attitude individuelle de tel ou tel médecin, mais bien l’ensemble de croyances partagées par tous, qui conduisait à penser qu’il fallait en venir à exciser des jeunes filles (et même que cette opération était « peu douloureuse », et sans effets secondaires !).

  • Ondes Sensuelles  On 6 fév ’08 at 20:59

    C’est justement ce que j’allais souligner, cette mention « peu douloureuse d’ailleurs, et présentant bien rarement des suites graves ».
    Peut-être qu’à l’époque la seule suite grave reconnus était une infection ‘post-opératoire’ ?
    En tout cas, cela prouve que nous avons parcouru du chemin mais rien n’étant acquis et ces pratiques étant encore de rigueur dans certaines cultures… c’est effrayant.

  • Anaïsella  On 19 fév ’08 at 17:19

    Et les cornflakes, et les cornflakes ! Dis, tu raconte les cornflakes ?

  • Gaël  On 19 fév ’08 at 17:52

    Les cornflakes… assieds-toi, je vais te raconter une belle et longue histoire, celle du gentil Docteur Kellogg, qui aimait beaucoup les céréales, mais pas beaucoup le sexe.

    Allez, juste pour résumer : le bon Docteur Kellogg, inventeur des corn-flakes du même nom, était un farouche militant anti-sexualité.
    Dans les remèdes qu’il proposait contre la masturbation, il y avait :
    - la circoncision sans anesthésie pour les petits garçons
    et surtout…
    - l’application de phénol (acide carbolique) sur le clitoris pour les petites filles.

    Tout cela mêlé à une vie saine et des céréales tous les matins, et hop, la vie est belle !

    Elle t’a plu mon histoire ?
    Alan Parker a fait un film sur lui : Aux bons soins du Docteur Kellogg…
    Petit résumé sur http://www.grignoux.be/dossiers/002/

  • Ondes Sensuelles  On 2 mar ’08 at 21:11

    Heu, ton histoire, elle a de quoi couper l’envie de manger de nouveau des cornfalkes ^^ (oui mais avec quoi je vais faire mes roses des sables, hein ?)
    Ca a l’air de bien se passer l’expo, félicitations ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>