hystérie

Fiches d’internement : il reste des places !

Un billet « plus léger » après cette parenthèse politique.
Les fiches commencent à arriver, j’ai rattrapé mon retard (merci au Dr A. pour son aide calligraphique) mais il reste des places dans mon asile !

Approchez approchez, c’est la grande foire à l’internement chez Gaël L. !!

Ce qui m’inquiète un peu, c’est le nombre de personnes qui m’a promis une fiche, et le peu de fiches que j’ai réellement récupérées… je vous le dis quand même, hein : le soir du vernissage, je n’aurai sans doute pas le temps de refaire toutes les fiches en live (même si… je vais peut-être voir à me faire assister sur ce coup-là).

Allez, juste pour le plaisir, une fiche reçue aujourd’hui d’Anaïsella, qui a dû revoir sa copie avant de me l’envoyer pour tenir dans le format imposé… du coup, elle a publié son premier jet sur son blog : c’est à lire sur http://anaisella.blogspot.com/.

Charcot, Augustine, l’hystérie, la Salpétrière

Je me rends compte que finalement, ni sur le site on ne peut trouver d’informations sur l’hystérie, ou de discussions sur les enjeux que cette pathologie soulève. Pourtant, depuis 5 ans que je travaille dessus, je bouquine, je me documente, ma bibliothèque commence à devenir une référence sur le sujet, et j’ai repéré quelques livres qui m’ont semblé essentiels pour approfondir ce thème…
Alors autant commencer par le début : Charcot, Augustine, la Salpétrière, les hystériques… tout est là !

Invention de l’hystérie – Charcot et l’iconographie photographique de la Salpétrière