in proxima altera

In proxima altera

Une performance de et avec : Gaël L. Musique & aide Max MSP : Frédéric DESLIAS Maquette en 2009 au Petit Lieu Poileboine (Caen), Création pour la Borderline Biennale 2011, à la Demeure du Chaos (Saint-Romain en Mont-d’Or). De quoi ça parle ? D’amour !   J’ai toujours été  fasciné par la souffrance faite au […]

in proxima altera // Borderline Biennale // 27 août 2011

Deux ans après la première maquette de cette performance-installation, la création de in proxima altera aura lieu pour la Borderline Biennale, le 27 août 2011 à la Demeure du Chaos (Lyon). Une belle soirée en perspective, avec le collectif synesthésie de Yann Minh et Soizic Hess, Machina Vapora, et nous 😉 Et si vous êtes […]

In Proxima Altera : article Ouest France du 21 avril

Un retour sur cette performance… encore un qui me trouve foncièrement masochiste, je vais finir par me poser des questions ! Cela dit accepter de s’ouvrir autant aux autres par amour, quitte à en souffrir, et même en redemander quand ça se passe mail, effectivement, on doit tous avoir un sacré masochisme en nous 😉 […]

In Proxima Altera – retour 1

Images de la représentation de jeudi. Enjoy… In Proxima Altera – performance de Gaël L. par gael-l

Mon passage à C’Direct Culture sur CityzenTV

Ayé, CityZen TV a mis l’émission sur ses archives ! Je vous la mets en entier pour que vous puissiez également voir l’intervention sur les films du Cartel (des films de zombie !!!), mais si vous êtes trop pressé, mon interview c’est à partir de la minute 47, en gros. Cityzen Tv – C’Direct : […]

In Proxima Altera – retour zéro…

Dernière représentation hier soir. Un peu triste, mais exalté. Vivement la suite, il y a de quoi travailler au moins un mois de plus pour que tout cela s’assemble proprement et passe du stade de maquette à celui d’œuvre ! En attendant des vidéos et un récit plus détaillé (les autres jours ont été très […]

Ma prochaine performance…

…parlera d’amour, tiens, pour une fois. Mais bon, l’amour, la relation aux autres… c’est pas toujours si facile…