C – 35ans

Quel âge avez-vous ? 35 ans
Quelle est votre profession ? enseignante (niveau collège)
Etes-vous en couple ou célibataire ? mariée mais sans sexualité avec mon mari…un amant
Avez-vous des enfants ? oui…3

Quel est votre premier souvenir lié à la masturbation ?
Aussi loin que remonte ma mémoire, je me suis toujours masturbée.
J’ai des souvenirs de la toute petite enfance où je me masturbais déjà en serrant les jambes juste avant de m’endormir. Puis dans l’enfance, où la technique a changé… j’ai commencé à utiliser la technique que j’utilise encore aujourd’hui… en me caressant le clitoris.
A l’adolescence, j’ai en plus ajouté le plaisir du jet d’eau à forte puissance + les lectures érotiques…  Aujourd’hui, je me masturbe de différentes manières suivant mon désir ou mon besoin.

Le vraiment tout premier souvenir lié à la masturbation remonte à mes 3-4 ans, je dormais encore dans un lit cage dans la mm chambre que mes parents et ma mère m’a interpellée pendant que je gesticulais dans mon lit en me disant « mais arrête donc de bouger ainsi ». J’étais en plein plaisir et je ne savais pas ce que c’était… juste que c’était gai et que ça m’aidait à m’endormir.
Je me souviens aussi un jour de m’être réveillée en plein orgasme vaginal sans même me toucher juste parce que j’avais fait un rêve très érotique (je devais avoir 13ans)

Qu’est-ce que la masturbation vous apporte sur un plan physique ?
La jouissance ou l’orgasme.
En général, je me masturbe de manière régulière pour soulager une tension ou pour combler une très grosse pulsion ou si dans la journée mon esprit m’a emmenée ou vers des fantasmes ou des situations excitantes.  C’est un plaisir rapide…

Sur un plan psychologique ?
Quand j’ai une grosse envie physique je ne pense plus qu’à soulager ce désir qui m’obsède, donc la masturbation permet de calmer cette tension psychologique.
La masturbation me permet aussi de laisser aller mon imaginaire à des fantasmes que je sais que je ne réaliserai jamais. Certains sont faits pour être réalisés… d’autres je les garde pour moi et ne les partage avec aucun amant pour pouvoir les utiliser quand je me masturbe.

Vous conduit-elle à l’orgasme habituellement, de temps en temps,  rarement, jamais ?
Combien de temps vous faut-il ?

J’atteins toujours l’orgasme. Et de manière trrrès rapide. Ca peut aller de moins d’une minute à 3-4 minutes grand maximum.  Je n’aime pas faire durer l’acte masturbatoire.  Pour moi c’est un acte qui permet de combler rapidement un besoin. Comme boire un verre d’eau quand on a très soif. On peu attendre un peu par la force des choses de boire… mais quand enfin l’eau est à portée de bouche… on boit son verre d’un trait.
Pour moi la masturbation est du même ordre.

Préférez-vous vous masturber toute seule ou en présence de votre partenaire ?

Les deux mais selon moi quand il s’agit de masturbation en présence d’un partenaire la portée n’est pas la même.  Seule, c’est rapide et peu (ou du moins ) moins jouissif.  En présence d’un partenaire… soit on se masturbe en duo, soit moi pour l’exciter lui, soit moi pour accéder à l’orgasme encore plus puissant pendant une pénétration. Surtout pendant une sodomie. Les deux combinés on des effets explosifs sur moi…

Comment vous masturbez-vous ?
Selon les époques de ma vie, je me suis masturbée diféremment.
Aujourd’hui la manière diffère selon la pulsion, le besoin.  Une envie rapide je baisse mon slip, j’écarte les jambes et je caresse la base du clitoris en effectuant un mouvement rapide et rotatif parfois accompagné de fantasme.
Soit j’ai une envie plus « cochonne » et je me met nue, je me place sur mon lit devant mon miroir afin de me voir et j’utilise des accessoires (rarement) vibro et gode pour des doubles pénétrations et je termine toujours pour jouir par m’auto-fister.  J’enduis mon sexe de lubrifiant et peu à peu je m’enfonce la main dans le vagin.  En quelques mouvements et contractions du vagin j’atteins un orgasme rapide et très puissant.
Il est rare que je me caresse les seins, ou alors c’est pour pincer les tétons.

A quelle fréquence vous masturbez-vous ?
Au minimum, une fois par jour.
Parfois plus, quand j’ai mes règles j’ai tout le temps envie. Idem quand je suis en pleine ovulation.

Dans quel(s) lieu(x) ?
Souvent, dans mon bain mais il m’arrive aussi de le faire dans des toilettes (privées ou public) et je l’ai même fait parfois au boulot.

Avez-vous un « rituel » lié à la masturbation ?
Je n’ai pas vraiment de rituel, je me laisse porter par mon envie mais j’essaie de ne pas me masturber avant d’aller me coucher…cela a un effet tout à fait contraire à mon endormissement.  Tout le contraire de ma petite enfance.

Où et quand vous êtes-vous masturbée la dernière fois (racontez si possible) ?
Hier après midi, pendant que je faisais l’amour avec un copain. J’étais en train de lui faire une fellation et je me suis caressée pendant qu’il regardait.
Et ce matin, dans mon bain, en caressant rapidement mon clitoris en fantasmant.

Y a-t-il des images, des fantasmes particuliers qui sont récurrents  lorsque vous vous masturbez ?
Les fantasmes ont également évolué au fur et à mesure de mes expériences sexuelles.
Ceux que j’avais adolescente, je les ai réalisés, ils entrent moins en jeu lors de ma masturbation.  Il y en a deux récurrents qui me font jouir très vite et que jamais je ne réaliserai car ils sont « too much » pour que les mette en pratique.

Y a-t-il quelque chose qui n’a pas été abordé dans ce questionnaire et que vous souhaitez rajouter ?
Pour moi, la masturbation est aussi naturelle que boire, manger.
Pourtant rares sont les femmes qui parlent de leur masturbation…

Qu’avez-vous pensé de ce questionnaire ?
Je l’ai trouvé intéressant et m’a permis de faire revenir à ma mémoire des souvenirs lointain et m’a permis aussi de voir à quel point j’ai évolué dans ma sexualité.  Je me rends compte que la sexualité a toujours fait partie de ma vie.
Je l’ai trouvé intéressant et très précis même je crois qu’il y a encore des tas de choses à dire à ce sujet.